Communiqué sur le programme de Jean-François Legaret en matière de lutte contre le terrorisme djihadiste

Quel est le programme de M. Jean-François Legaret, seul candidat ayant reçu l’investiture LR et UDI, en matière de lutte contre le terrorisme djihadiste

Jean-François Legaret, qui succède au député Pierre Lellouche après son retrait de la vie politique, est le seul candidat investi par l’union de la droite et du centre (LR et UDI) pour l’élection législative dans la 1ère circonscription de Paris.

M. Macron a investi un candidat En Marche ! contre Jean-François Legaret : un transfuge de l’UDI en mal d’investiture, M. Maillard.

Depuis que M. Macron a obtenu plus de 39% des suffrages au 1er tour de l’élection présidentielle, les valeurs et les idées de la droite et du centre y sont menacées.

Dans la future Assemblée nationale, le député Legaret défendra l’intérêt général, sans dogmatisme. Mais son programme n’est pas celui de M. Macron.

Peu de choses sont dites dans le programme du candidat Macron sur la sécurité, le terrorisme et l’immigration.

Jean-François Legaret veut rompre avec cinq ans d’inaction et d’échecs de M. Hollande, en matière économique et fiscale, bien sûr. Mais aussi dans le domaine de la lutte contre le terrorisme djihadiste.

Le terrorisme djihadiste a encore frappé avant-hier le London Bridge avant les élections législatives britanniques. Il avait récemment frappé le Louvre et les Champs-Elysées dans la 1ère circonscription de Paris. Dans le 8ème arrondissement, les Champs-Elysées sont un lieu à haut risque.

Le candidat Jean-François Legaret et son suppléant, Jean-Baptiste de Froment, veulent rompre avec l’immobilisme et la repentance du Hollandisme en contribuant à tarir le problème à sa source, avec notamment l’interdiction du retour des binationaux des zones d’opérations terroristes à l’étranger, l’amplification des moyens et de la coordination des services de renseignement intérieur et la dissolution des mouvements salafistes radicaux.