La politique familiale malmenée par la gauche

La campagne se poursuit sans répit. Ce mardi 23 mai, Jean-François Legaret a d’abord rencontré les présidents des Associations familiales catholiques (AFC) des 8e et 9e arrondissements, Dominique Limarola et Geneviève Verdet. Chantal Tiberghien, ancienne conseillère UMP du 8e et adhérente des AFC, était également présente.

Cette rencontre fut pour Jean-François Legaret l’occasion de partager sa vision de la politique familiale, malmenée ces dernières années par la gauche, au niveau national comme à Paris. Ainsi du rabotage de dispositifs pourtant favorables aux familles nombreuses, comme par exemple la carte Paris-Famille, ou la mauvaise gestion du parc locatif social qui incite les familles à quitter la capitale aux dépens de sa démographie.

En compagnie d’Hélène Maisto-Rouquette, responsable des stands commerçants à la fête de Fénelon, Jean-François Legaret est ensuite allé à la rencontre des différents commerçants des rues du Rocher puis de Miromesnil. Bouchers, boulangers, papetiers et restaurateurs ont tous réservé un accueil très chaleureux au candidat de la droite et du centre.