Rencontre avec les responsables associatifs et les commerçants de la rue de Ponthieu

Nouvel après-midi de terrain ce mercredi 24 mai, cette fois-ci quartier de Ponthieu dans le 8e arrondissement de la capitale. Rendez-vous était pris par Jean-François Legaret et son suppléant, Jean-Baptiste de Froment, avec Hélène Parmentier, présidente de l’association locale “Ponthieu d’Abord(s)”, et Caroline Pailloux, membre de “PDA”.

Habitant toutes les deux le quartier de Ponthieu depuis maintenant douze ans, mères l’une et l’autre de trois enfants, Hélène Parmentier et Caroline Pailloux ont assisté à la dégradation du cadre et de la qualité de vie dans le quartier.

Jean-François Legaret et Jean-Baptiste de Froment ont pris bonne note des propositions de l’association pour résoudre les principaux problèmes du quartier : nuisances sonores diverses qui découragent les locataires et pénalisent les propriétaires-bailleurs ; problèmes de circulation rendant impraticables certains tronçons de rues ; trottoirs trop étroits compliquant le cheminement des piétons, notamment les plus fragiles d’entre eux ; insécurité récurrente malgré les gros efforts déployés par la police ; mendicité juvénile, etc.

Fort de sa longue expérience dans le 1er arrondissement et des différentes solutions qu’il a su trouver pour des problèmes similaires, Jean-François Legaret leur a indiquées les démarches à suivre et s’est engagé, en cas d’élection en juin prochain, à les soutenir dans leurs projets associatifs.